• 27 juin 2118

     

     

    ann mortimer 15

     

    Ils nous ont dit de ne pas prendre nos affaires. Qu'elles nous seraient expédiées plus tard. Alors nous avons juste pris de quoi pique-niquer dans le car. Le voyage sera paraît-il assez long. C'est bizarre quand même : de toute la maison de retraite, les seuls qui vont être déménagés sont ceux qui n'ont pas de famille. Les autres restent.
    J'avais mon mari et ma soeur mais les deux sont morts ces dernières années.


    Je regrette de changer d'endroit, je me plaisais bien aux Bruyères. La ville était accessible à pieds comme ça nous n'avions pas l'impression d'être coupés du monde. J'espère que la suivante sera aussi bien placée.
    La mère Lagarde n'arrête pas de pleurer, cette idiote. De toutes façons c'est quelqu'un qui se plaint tout le temps parce que son fils unique habite en Chine et qu'elle ne l'a plus vu depuis au moins cinq ans. Effectivement si c'est comme ça je préfère ne pas avoir eu d'enfants !

    Et puis avoir des enfants dans un monde pareil... Nous sommes déjà tellement nombreux qu'il n'y a plus assez d'écoles pour accueillir tous les enfants, ni de places dans les hôpitaux. Ils l'ont dit à la télé, avant qu'ils ne la supprime, je me demande bien pourquoi, soi-disant qu'elle était tombée en panne.

    Il a y une rumeur qui circule qu'ils allaient transformer les maisons de retraites en établissements scolaires ou en casernes, parce que ça par contre, qu'est ce qu'ils recrutent ! A ce train un jeune sur deux sera dans l'armée. Je ne donne pas cher de la démocratie. Déjà qu'il y aurait à redire avec toutes ces nouvelles réformes, toutes plus étranges les unes que les autres. Celle par exemple de ne plus admettre dans un hôpital les plus de soixante-cinq ans ! Heureusement que je suis en bonne santé mais il paraît que les pompes funèbres ne chôment pas.

    C'est d'ailleurs pourquoi ils nous déménagent : ils ont regroupé ceux qui restent au deuxième étage et le premier sera occupé par les militaires en formation. Ca va être bien bruyant pour les pensionnaires, je ne les envie pas !

    Quand même je me demande où ils nous emmènent ? Certains l'ont mal pris et voulaient écrire à des journaux (pour ce qu'il en reste !) ou au maire ou je ne sais quoi, mais ils n'ont pas eu le temps, le départ s'est fait si vite...

    Monsieur Laurent a protesté car ils ne lui ont pas laissé le temps de prendre sa canne qui lui sert pour ses promenades : "vous n'en aurez plus besoin ! " lui a lancé le chef en rigolant. Est ce que cela signifie qu'il n'y aura pas de parc attenant à la maison de retraite ou qu'ils vont lui réparer sa jambe (opération qui lui avait été refusée l'année dernière puisqu'il a plus de soixante-cinq ans) ?

    Bah... qui vivra verra !


  • Commentaires

    1
    Lundi 9 Juillet à 17:16

    Mon dieu, mon dieu, tu nous fait froid dans le dos ! Tu as même mis la barre plus bas que moi avec tes 65 ans. Il est vrai qu'il ferait beaucoup d'économie sur les retraites... J'ai souvent dit qu'un jour on aurait une date de péremption. On en a tous une évidemment, mais là, une décidée à l'avance...

    Un petit bain pour de plus douces idées ?... :)

    2
    julie
    Mardi 10 Juillet à 10:47

    Brr, ça fait froid dans le dos comme dit Lakevio. Moi, à mon avis, ce n'est guère de la science fiction ce que tu racontes. Vois, en période de canicule, on laisse mourir les vieux et, quand on a atteint par exemple les 15 000 morts, on commence à s'inquiéter d'eux.

    Bon, comme je vais avoir 65 ans à la fin du mois (est-ce bien d'ailleurs 65 ou 64 !) je dois m'attendre au pire dans ta société de fiction. 65 ans, c'est quand même encore un peu jeune, tu ne trouves pas ? On est encore rentable dans la société. Vois, pour garder nos petits enfants, pour aller jardiner chez notre vieille mère, pour aider les millions d'assos, tiens, par exemple pour les manifestations d'été, pour les nombreux lobbing qui essaient de nous pomper notre retraite de misère..Même le président s'en mêle. Tiens, dans ta société de fiction, sa femme aurait du mouron à se faire...Ha, ha….

    3
    Sophie
    Mardi 10 Juillet à 11:30

    C'est vrai que ça fait comme un frisson ! Doit-on se réjouir  que la date soit dans un siècle ?

    Mais quand même....

      • Mardi 10 Juillet à 14:43

        oui ça ne sera pas pour nous...ni pour nos enfants

    4
    Véro
    Mardi 31 Juillet à 08:46

    Bon, il me reste une quinzaine d'années ; je vais en profiter à fond.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :