• Adieu veaux, vaches, cochons, couvées...

     

     Le jeu de Lakévio

     

     

    Francis Coates Jones 52

     

    Francis Coates-Jones

     

     

     

    Jeu des Papous N°2

     

    A partir du tableau proposé, écrire un texte  en prose ou un poème en plaçant judicieusement les huit mots de la liste suivante que vous mettrez en gras dans votre texte.

     

    dictionnaire

     

    pianiste

     

    hortensia

     

    bouée

     

    affreux

     

    mordant

     

    pénible

     

    éclairer

     

    Il n'est pas permis de changer l'orthographe des mots. Impossible donc de les accorder ou de conjuguer les verbes. je vous conseille de copier-coller la liste avant la composition de votre texte.

     

    Il m'énerve , l'Oncle Bob ! Ce qu'il est pénible !  Je ne comprends pas pourquoi Papa veut tout le temps l'inviter ? Ce n'est même pas son frère, c'est un collègue de son ancien travail mais il veut que je l'appelle ainsi.

    Quand il vient, et c'est trop souvent,, d'abord il mange presque  tous les gâteaux que maman a préparé,  Il suce même le sucre sur ses doigts, pouahhh . Après il se met au piano , pfffff, Il se prend pour un grand pianiste ! Alors que les airs qu'il joue sont affreux !  Il se trompe souvent, alors il recommence, recommence...
    Cet idiot m'a dit que j'aurais dû ajouter un hortensia à mon bouquet d'automne. N'importe quoi ! D'ailleurs sait-il seulement à quoi ressemble un hortensia ? Je vais lui suggérer de prendre un dictionnaire sur les fleurs pour éclairer sa lanterne, non mais !

    Sans le froid mordant je serais bien sortie au jardin pendant sa visite, mais je le fais souvent et ça contrarie  mes parents. Ils me répétent toujours qu'il est très gentil et très riche et que comme il n'a pas de famille qu'un jour il me laissera peut être quelque chose.. Ils ne comprennent pas combien il m'agace... toujours en train de me chatouiller en plus, j'ai horreur de ça "oh ma petite Caroline, mais on dirait que tu commence à avoir une petite bouée là ! Faut pas manger trop de gâteaux !" . Est ce que je lui demande moi pourquoi il perd ses cheveux ou pourquoi il a les dents jaunes et si mauvaise haleine ?

    Mais ce qui me fait rigoler c'est qu'à la fin de son interminable visite aujourd'hui  il nous a annoncé quelque chose : qu'il a rencontré quelqu'un et que la prochaîne fois, si mes parents sont d'accord, il aimerait l'emmener pour nous la présenter ! Il était tout rouge, ha ha !!  La tête de mes parents, je crois qu'ils ont vu filer l'héritage sous leur nez ! Papa a dû penser à ses matchs à la tv qu'il avait ratés et maman aux gâteaux qu'elle a préparés pour rien !


  • Commentaires

    1
    Lundi 23 Octobre à 09:42

    Tu as la plume acerbe, c'est le moins qu'on puisse dire.

      • Lundi 23 Octobre à 13:55

        peut être pas que la plume ??? Mais je crois que tu n'as rien à m'envier...wink2

    2
    Véro
    Lundi 23 Octobre à 19:35

    Excellent ! Cela me fait sourire : quelle cruauté... mais c'est jouissif !

    3
    Mardi 24 Octobre à 07:49

    On est content avec cette fillette de la revanche qu'elle peut prendre à la fin en se réjouissant de la déconvenue de ses parents. Bravo pour ce texte excellent.

      • Mardi 24 Octobre à 22:31

        merci ! Je vais aller lire le tien !

    4
    Sophie
    Vendredi 27 Octobre à 10:44

    Je trouve ton texte jouissif, un peu méchant, mais très juste et moral finalement.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :