• Belle comme un camion ! (le jeu de Lakévio)

    - Comme tu es belle avec ton chemisier de la couleur de tes yeux !

    - Merci Papa, tu es gentil.

    - Mais non je dis la vérité : tu es magnifique !

    - A quoi bon ?

    - Comment ça "à quoi bon " ? Je voudrais te voir sourire, Anaïd, tu es jeune, tu as la vie devant toi.

    - Tu parles...

    - Tu es une très jolie fille et intelligente en plus, regarde ce diplôme que tu viens de réussir haut la main.

    - Tu sais, je n'ai que ça à faire de bûcher mes cours..

    - Justement, maintenant tu es tranquille jusqu'à la rentrée lorsque tu passeras au niveau supérieur, en attendant il faut que tu profites de tes vacances, que tu sortes, je ne sais pas moi, tu pourrais aller au cinéma, visiter une belle ville d'Europe, nous pourrions aller avec toi ou ton frère,  aller à la plage...

    - C'est compliqué..

    - N'importe quoi au lieu de rester assise à lire ou étudier encore !

    - "au lieu de rester assise "? Très drôle vraiment !

    - Oh excuse moi, Anaïd, je ne réfléchissais pas... Je voudrais que tu sois heureuse ma chérie, et pourquoi pas, que tu rencontres quelqu'un de bien .

    - Qui voudrait de moi !

    - Qui ? Mais beaucoup de personnes intelligentes !

    - Arrête Papa, ces discussions me font mal. Ouvre les yeux enfin ! Qui voudrait d'une pauvre fille en fauteuil roulant même avec les plus beaux yeux du monde ! Dans ce domaine ma vie est finie, je le sais bien, tout ce qu'il me reste c'est de décrocher un super job qui m'occupe bien la tête les trente prochaines années, c'est ça ou mettre fin à ses jours...

    - Ma chérie ! Ne dis pas des choses pareilles !

    - C'était mon destin, Papa, on ne l'aurait jamais imaginé hein ? Moi la fille entourée de soupirants qui dansait jusqu'au bout de la nuit, moi la championne d'équitation, moi la skieuse qui laissait tout le monde derrière elle. Maintenant il me reste à m'occuper le cerveau pour ne pas sombrer dans la dépression. Que veux-tu, je me suis trouvée au mauvais moment au mauvais endroit : à trente centimètres près j'étais indemne, à trente centimètres près j'étais morte. A quoi ça tient...

    - Oui il faut voir ça : dans ton malheur tu as eu de la chance, le camion a tué beaucoup de gens.

    - Oui, on va dire comme ça, Papa, j'ai eu de la chance.

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 30 Janvier à 09:55

    Lakevio la tue, et toi, tu la mets en fauteuil roulant.

      • Lundi 30 Janvier à 19:28

        ha ha ! Je n'ai pas encore lu Lakévio !

    2
    Lundi 30 Janvier à 12:59

    Cette jeune fille devrait rencontrer Philippe Croizon, l'amputé des 4 membres, suite à une électrocution, cet homme qui réalise exploit sur exploit.  Sa femme a fini par le quitter, parce qu'au début, il était impossible (ça se comprend, qui ne le serait pas !) mais, il a retrouvé l'amour avec une autre jolie femme. Faut voir l'humour qu'il a...Je l'ai vu chez Ruquier samedi soir. Quel homme ! Il dit qu'il a retrouvé la joie de vivre, après ses 2 tentatives de suicide..Vraiment, il faut que tu lui fasses rencontrer cet homme..

    Mais, que suis-je bête, ce n'est qu'un devoir ! Hélas, ça peut arriver à tout le monde...Va pas prendre la RCEA, hein, pas loin de ta résidence bourbonnaise...

      • Lundi 30 Janvier à 14:06

        "Cette jeune fille devrait rencontrer Philippe Croizon,"
        Tu trouves qu'elle n'est pas assez privée de tout ?
        La pauvre, lui proposer en plus un mec sans jambes, sans bras et surtout sans mains, c'est cruel.

      • Lundi 30 Janvier à 19:30

        c'est quoi la RCEA ?

      • Lundi 30 Janvier à 23:50

        La RCEA c'est la Route Centre Europe Atlantique, qui traverse la France en large, de l'Italie à l'Atlantique. Route très dangereuse que j'ai souvent empruntée pour aller chez mes parents dans l'Allier. Beaucoup de morts sur cette  route à deux fois deux voies mais souvent à seulement deux voies, route monotone car très droite avec signalisation bandes jaunes au milieu, tous les ingrédients pour s'endormir ou pour doubler sans estimation de la vitesse de celui qui vient en face. Beaucoup d'endormissement sur cette route.

    3
    Lundi 30 Janvier à 13:00

    Oh ! très douloureux, à plus d'un titre... Bouleversant, en fait, parce que si jeune. La mienne a toute une vie d'amour. On lui souhaite de rencontrer quelqu'un d'intelligent... Comment se remettre d'un acte pareil. très beau, Colombine.

    4
    Lundi 30 Janvier à 13:18

    putain de camion.

    5
    Lundi 30 Janvier à 16:06

    Effectivement, comment se remettre d'une chose aussi terrible, une vie brisée en peu de temps souhaitons qu'elle rencontre quelqu'un qui soit compréhensif et aimant. Beau texte sur u sujet difficile.

      • Lundi 30 Janvier à 19:31

        merci Tanette (bienvenue ici !)

    6
    Lundi 30 Janvier à 17:51

    Mais oui, elle peut rencontrer quelqu'un et avoir des enfants ;)

      • Lundi 30 Janvier à 19:31

        on le lui souhaite

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :