• Bien mal acquis profite...

     

     

     (le jeu de Lakévio)

     

     

     

    Eurypyle (Détail) John William Godward 1921

     

    J'avais remarqué ce collier au cou de Sylvia. Il me plaisait trop ! Le bleu ce sont des perles de lapis-lazuli m'a-t-elle dit, le jaune elle ne savait pas. C'est son grand père qui lui a rapporté des Indes.

     

    Alors lorsqu'elle m'a invitée chez elle l'autre jour et que je l'ai vu dans sa sallle de bain , je n'ai pas résisté !

     

    Bien sûr je ne le mettrai pas pour aller au Lycée. En fait, par précaution, je ne le mettrai qu'en week-end, lorsque je serai bien sûre de ne pas la rencontrer. De toutes façons nous déménageons dans six mois, il n'y aura plus de risque.

     

    Après tout je trouve qu'il me va largement mieux qu'à elle ! Elle est quelconque, fade, un bijou comme ça  c'est de la confiture pour des cochons ! En plus elle est pétée de thunes, des colliers elle peut en avoir tant qu'elle en veut. Alors que moi..

     

    Elle s'est assez vite aperçue de sa disparition, pleurnichant que son grand-père était mort peu après le lui avoir offert et gnan gnan gnan..

     

    "De quel collier tu parles ? Je ne vois pas "

     

    "Mais si, un jaune et bleu, des pierres semi-précieuses. Bon-Papa m'avait même assuré qu'il portait sûrement bonheur car il l'avait acheté à une vieille indienne qui le lui avait dit  ! "

     

    "Des bétises ! me suis-je exclamée en me félicitant encore de mon initiative. Ainsi en plus d'être si joli, il allait me porter chance !

     

    Il n'a pas porté chance à Lisette, sa nouvelle femme de ménage que l'on a accusée de l'avoir dérobé. Ils l'ont fichue à la porte. Elle a fait plus que pleurnicher elle d'avoir perdu son emploi surtout que son mari la bat, tout le monde le sait, et le lendemain elle avait un oeil au beurre noir la pauvre fille, je l'ai aperçue près de l'Eglise. Bien sûr  ça lui fait moins d'argent qui rentre pour se payer ses litrons alors ça a dû le contrarier grave !

     

    Mais moi, ça va, il a déjà commencé à me porter bonheur : je l'avais mis dimanche à la fête du club de jeunes de la Paroisse - sylvia ne risquait pas d' y être elle avait la grippe (hé ouais c'est comme ça quand on perd son porte-bonheur ! )- avec une jolie robe et des rubans dans les cheveux, j'ai vu le regard des garçons quand je suis entrée et devinez-quoi ? Bertrand est venu m'inviter à danser, le mec le plus beau du lycée, et il ne m'a pas lâchée de la soirée, les filles elles étaient enragées, j'ai vu leurs têtes ! Et on doit se revoir la semaine prochaîne ! J'ai un petit haut du bleu de ces perles, je le mettrai, il sera à mes pieds !


  • Commentaires

    1
    Lundi 19 Décembre 2016 à 10:15

    Les scrupules ne l'étouffent pas cette gamine.

      • Lundi 19 Décembre 2016 à 10:39

        elle ira loin !!

    2
    Lundi 19 Décembre 2016 à 12:18

    Tous les contes ne sont pas roses ! J'aime bien la diversité. Mais ton héroïne me fiche la chair de poule. Je lui dirai que la chance peut tourner. On lui souhaiterait presque à cette peste ! La vengeance indienne ; je me méfierai.

     

    3
    Lundi 19 Décembre 2016 à 13:17

    Elle n'a pas froid aux yeux mais je suis sûre qu'elle le paiera un jour ou l'autre !

      • Lundi 19 Décembre 2016 à 14:15

        qui sait ? Peut être pas après tout ?

    4
    Mardi 20 Décembre 2016 à 20:25

    Houlala, ta voleuse n'est guère mieux que la mienne. Non, pas guère mieux, la tienne est pire car elle fait accuser quelqu'un sans défense...Ha, ha, tu es machiavéliqueintello...

    5
    ploum
    Jeudi 22 Décembre 2016 à 12:18

    OOOHHHH la vilaine !!!!

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :