• C'est le printemps !

     (le jeu de Lakévio)

     

    Chris-Aggs-Echo & Narcissus

     

    Je leur ai acheté un cadeau à chacun. C'est un cadeau d'adieu. Demain j'emménage dans mon nouvel appartement dans la ville voisine et je vais recommencer à zéro. Ca tombe bien avec l'arrivée du printemps !  Je suis si excitée que je me réveille très tôt le matin et que je n'arrive pas à me rendormir. Résultat le soir je tombe comme une masse et j'ai bien eu du mal à terminer mes bagages dissimulés dans le sous-sol. Le matin j'entends le chahut des oiseaux. Eux aussi commencent une nouvelle vie, et fabriquent un nouveau nid. Comme moi ! Sauf que moi aucun bébé en vue ! Mes enfants sont grands et ont leur propre vie.

    Bien sûr je ne peux pas emporter toutes mes affaires tout de suite, il faudra que je revienne chercher mes livres, mes tableaux, mes patchworks, les cadeaux que j'ai reçu au fil des années, etc etc... C'est pourquoi je garde la clef, je reviendrai lorsque je saurai que la voie est libre. Car je ne veux pas d'explications, pas de discussions inutiles et surtout pas de scènes. Pourquoi y en aurait-il d'ailleurs ? Il va être ravi de pouvoir installer Priscilla ici. Finie la clandestinité ! Il vont pouvoir vivre leur amour au grand jour et  à temps plein. Nous verrons si cette passion résiste à la routine... pas de pire tue-l'amour n'est ce pas ?

    Terminés les câlins effrénés de l'après midi, il faudra penser à lui rappeler de prendre ses médicaments contre le cholestérol, ramasser ses chaussettes systématiquement à côté du panier à linge, lui cuisiner du riz lorsqu'il a ses problèmes récurrents d'intestin. Quant à elle, puisque je la connais depuis le collège, il devra gérer ses étourderies, l'huile de la poêle qui prend feu, la casserole qui déborde, les clefs, les papiers, les factures égarés, et surtout surtout les pâtes collantes, le riz trop cuit (peut être que ça c'est bien pour lui ?), le trop d'huile, trop de beurre, trop de sucre, trop cuit, trop salé. C'est simple lorsque nous étions en colocation pendant nos études, nous lui avions interdit la cuisine, les copines et moi !

    Je me souviens lorsqu'elle nous a invité à dîner l'autre jour, l'hypocrite, ils devaient se faire du pied sous la table, j'ai vu qu'il a à peine touché à son assiette, je crois que même son chien n'en aurait pas voulu. Tiens ! Le chien aussi il va emménager ici ! Ha ha, lui qui a toujours refusé aux enfants qui en réclamaient un !

    Je sais aussi qu'elle veille très tard, elle lit au lit jusqu'au petit matin, c'est une insomniaque or lui s'il n'a pas ses huit heures sa journée est fichue ! Déjà il râlait si je laissais allumé une demi-heure. Bon, je sais, au début il ne vont pas lire, ils auront mieux à faire...mais l'attrait de l'interdit, de la transgression, de la nouveauté,  passé, ça va vite se tasser. Priscilla m'a souvent confié que ce n'était pas son truc, une fois de temps en temps d'accord mais pas trop souvent, elle se plaignait de l'insistance de son ex-mari à ce sujet. Daniel va tomber de haut ! Je voudrais être une petite souris pour voir sa tête lorsque son enthousiasme à elle va diminuer !

    Ce que je leur ai acheté ? Je me suis bien amusée : pour lui, dans le paquet marron une paire de charentaise les plus ringardes possible, à gros carreaux violet et orange et un pyjama de flanelle bleu clair, bien classique,  mais si ! Il en aura vite l'usage, ha ha. Et pour elle ? "La cuisine pour les nulles" et, elle comprendra, un déshabillé rouge et noir en dentelle, ha ha ha !

    Quant à moi ? Je ne reverrai jamais mon mari ni ma "meilleure amie". J'ai d'autres amies qui n'habitent pas loin de mon nouveau "chez moi". Comme moi elles aiment les sorties au théâtre et au cinéma, certaines d'entre elles sont célibataires et prêtes à voyager. Pour le reste j'ai prévu une chambre supplémentaire, je pourrai donc recevoir mes enfants et mes petits-enfants.

    Mais comment ai-je pu pleurnicher autant quand j'ai découvert le pot aux roses, il y a maintenant six mois ?  J'étais bien partie pour me gâcher mes dernières belles années ! Heureusement je me suis reprise !

    C'est le printemps et je me sens pousser des ailes !


  • Commentaires

    1
    Lundi 13 Mars à 10:12

    C'est beau, l'harmonie conjugale... sarcastic

    2
    Lundi 13 Mars à 10:21

    Elle peut se mettre à la cuisine pour surveiller son cholestérol.

      • Lundi 13 Mars à 11:32

        oui voilà : beau programme !

    3
    Lundi 13 Mars à 10:31

    Fermer la porte et commencer une nouvelle vie. le bon réflexe, la plupart du temps. Surtout ne pas penser à "leur" vie. Seulement savourer le plaisir de leurs désillusions...

    La plume, c'est génial, non, pour vivre plusieurs vies, Colombine ?...
    Bises.

      • Lundi 13 Mars à 11:33

        écrire ou lire, c'est l'évasion ! Créer aussi.

    4
    Lundi 13 Mars à 11:15

    Comme elle a raison de prendre le large ! C'est elle qui a gagné... C'est machiavélique, mais tellement habile.

    A elle désormais la belle vie !

      • Lundi 13 Mars à 11:33

        le bon choix en effet !

    5
    Lundi 13 Mars à 13:01

    Encore des fringues, on pourrait s'amuser à tout rassembler et à en habiller un épouvantail...
    C'est la saison. 

    Sinon, qu'elle oublie vite ces deux sinistres et qu'elle profite enfin de sa liberté.

      • Lundi 13 Mars à 14:19

        pas que : il y a un livre de cuisine aussi smile

    6
    livfourmi
    Jeudi 16 Mars à 07:56

    C'est fou comme une image éveille des résonances différentes chez les différents blogueurs.

      • Dimanche 19 Mars à 19:25

        oui, n'est ce pas ! yes

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :