• Ce que femme veut...

    le  fauteuil

    adeline goldminc-tronzo

     

    Adeline Golminc-Tronzo

     

     

     

    Objets inanimés, avez-vous donc une âme qui s'attache à notre âme et la force d'aimer ?... (Lamartine)

     

     

     

    Thèse, antithèse ou j'aime/je n'aime pas. Pour ET contre, noir ET blanc.

     

    Ce fauteuil doit vous inspirer deux (courts) textes, avec des points de vue différents : un positif, un négatif.

     

     

     

    Première partie

     

    - Mais qu'est ce qu'il t'a pris d'acheter ce fauteuil jaune, et sans me demander mon avis en plus ! Je t'ai déjà dit que j'avais mon mot à dire concernant la décoration de notre maison.

     

    - Tu n'as aucun goût, si on t'écoutait, notre salon ressemblerait à ton bureau : gris, noir et beige !

     

    - Tu sais bien que je déteste le jaune ! Et ce n'est pas parce que tu pose la photo de mon père dessus que ça va m'amadouer !

     

    - Ca lui donne bonne mine, pour une fois, on peut même imaginer un sourire ce qui ne lui arrivait  jamais de son vivant !

     

    - Tu as toujours détesté mon père. Et tu as pensé au chien ? Ses pattes pleines de boue lorsqu'il rentre du jardin ? Tu vas lui expliquer peut être ?

     

    - Médor est très intelligent et pour la journée j'ai acheté un plaid, nous ne le découvrirons que lorsque nous aurons du monde. D'ailleurs si tu peux enlever tes gants ...

     

    - Rien que le regarder me fait mal aux yeux ! Et combien à coûté cette horreur ? Tu sais pourtant que je voulais m'acheter le dernier téléphone ?

     

    - Ton téléphone marche très bien , nous avions besoin d'un fauteuil pour aller avec le canapé.

     

    - Le canapé est violet, pas jaune ! Heureusement d'ailleurs...

     

    - Tu ne sais pas que ce sont des couleurs complémentaires ? Pffff... retourne donc à tes comptes  !

     

    - Je te fais remarquer que mes comptes nous font vivre et payent cette horreur justement !

     

    - Ah nous y voilà , je m'y attendais ! Parce que je ne travaille pas ! Et qui s'occupe de cette immense maison, de tes quatre enfants et du chien ! Qui te prépare à manger, fais les courses etc ! Et je n'aurais même pas droit de me faire un petit plaisir de temps en temps ! J'ai des amies qui se ruinent en bijoux et en vêtements de luxe, et moi, parce que j'ai à coeur que notre maison soit jolie et accueillante,  juste un pauvre petit fauteuil...

     

    - Ne pleure pas  Juliette, oh... je suis désolé. Mais bien sûr que tu as bien fait d'acheter ce fauteuil. Tu as raison : je n'y connais rien en déco, tu as si joliment arrangé notre maison. Et tiens, samedi, allons t'acheter un bijou, ça te ferai plaisir ? Ou une belle robe ? Hein ? Tout ce que tu voudras...

     

     

     

    Deuxième partie

     

    - Alors ? Où il est ? J'ai emmené Eva, elle voulait le voir aussi et Claudine va nous rejoindre dans l'après midi. On est impatientes !

     

    - Bonjour les filles ! Et bien : le voilà !

     

    - Ohhhhhhh ! Magnifique ! Et cette couleur : tellement tendance !

     

    - J'adore vraîment ! Ca réveille ton salon, ça donne de l'éclat aux autres teintes.

     

    - Vous ne trouvez pas le jaune trop vif ?

     

    - Mais pas du tout, au contraire, ça égaye ! Mais dis moi qu'a dit Jérome ?

     

    - Bah comme d'habitude, il déteste le changement, tout changement, il m'a fait un caca nerveux

     

    - Tu m'étonnes ...c'est pour ça qu'il y a la photo du beau-père, ha ha !

     

    - Oui, je vais la remettre dans l'album fissa !

     

    - Je parie que c'est surtout la couleur, Jérome est si ...classique.

     

    - Oui il a détesté. Il dit que ça va être salissant, surtout avec Médor...

     

    - Médor ? Et les jumeaux alors, avec leurs doigts pleins de chocolat ou de confiture . Mais tu mettras un plaid non ?

     

    - C'est ce que je lui ait dit. Il trouve que je dépense trop

     

    - Toi ? Mais tu vis en jean ! Ha ha, mon mari rêverait d'une femme aussi raisonnable. Dis moi , il ne devient pas un peu radin Jérome ? Il ne connait pas son bonheur !

     

    - C'est ce que je lui ai expliqué. Mais ne vous en faites pas les filles : samedi j'aurai ce fameux collier que j'avais repéré ! Ca lui apprendra !

     

    - Non ??

     

    - Si ! Le fauteuil ET le collier. Peut être une robe aussi, j'y réflêchis.. La prochaine fois il réflêchira avant de critiquer mes achats !

     

    - Ha ha ha ! Et dis moi, pour la table basse dont tu m'avais parlé ?

     

    - Oh je ne l'ai pas oubliée : tellement classe, et une pièce unique parait il. Bon mais je vais attendre un peu, ce sera le prochain round les filles !


  • Commentaires

    1
    Lundi 16 Avril à 18:40
    Gwen

    Jérôme devra être plus diplomate quand Juliette lui imposera la table basse !

    J'ai bien aimé...

    2
    Lundi 16 Avril à 20:38

    Entendu au "Téléphone sonne" sur Inter la semaine dernière : "On est un couple mais on vit séparés parce que je tiens à ma liberté en matière de déco chez moi".

    Je n'avais jamais remarqué que c'était aussi important ! Moi aussi, il faudrait que je lève le nez de mes contes de temps en temps ? ;-)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :