• la proie

     

    Le jeu de Lakévio

    Fernando Saenz Pedrosa Tutt'Art@ (37)

     

    Le train arrive enfin ! Et dire que mes parents me croient au lycée. Le temps qu'ils soient prévenus je serai déjà loin ! En plus au cas où il viendrait à l'idée de quelqu'un que j'ai pu me rendre à la gare, ils seront persuadés que j'ai pris un train pour Paris, moi qui n'ai pas arrêté de clamer mon envie d'y aller. Jamais ils n'imagineront que j'ai pu prendre la direction de Lyon. Je suis maligne : j'ai choisi un horaire où les deux passent à peu près en même temps, à un quai près !

    J'en ai fini avec eux ! Avec les jérémiades de ma mère qui trouve toujours quelque chose à redire à ma façon de m'habiller, aux copines que je me suis faite, à l'état de ma chambre etc,  et avec la colère de mon père concernant mes notes ou les garçons. Comme si les quelques flirts que j'ai eu comptaient !! Ils n'auront qu'à reporter leurs exigences jamais satisfaites sur mon petit frère. Le pauvre !!

    Moi j'avance vers la Vie, la vraie. Plus de cours , plus de profs exaspérants. Je vole vers mon Amour.

    Quentin !

    Pas un des gringalets de ma classe, ça non ! Un homme un vrai : vingt-cinq ans. Acteur de cinéma et d'après la photo, le physique d'un jeune premier. Mélinda à qui j'ai montré sa photo sur l'ordinateur m'a dit : "ce n'est pas un acteur du temps de nos parents ? Delon je crois ? " Quelle idiote ! C'est mon Quentin !
    " Mais s'il est acteur, il joue dans quel film ? " " Il tourne actuellement, il n'a pas le droit de le dire, seulement lorsque le film sortira". "ah bon". Elle a quand même cru bon d'ajouter que ses parents l'avaient mise en garde contre des prédateurs sur internet. Moi aussi bien sûr, ils m'ont assez bassiné avec ça. Quentin et moi avons beaucoup parlé, en fait des nuits entières, c'est un être exceptionnel.

    Nous avons exactement les mêmes goûts. Quand je lui dis que j'aime quelque chose, et bien justement lui aussi. C'est ce que l'on dit des âmes soeurs, non ?

    Il m'a donné une adresse à Lyon et m'a bien recommandé de n'en parler à personne, pas aux parents bien sûr, ça ça ne risquait pas, mais pas à une amie non plus "les gens sont si jaloux m'a t il dit, ils menaceraient notre bonheur". Il a bien raison et j'ai dit à Mélinda que j'avais rendez-vous à Paris.
    Mais , en fait, on ne va pas rester à Lyon, on y reviendra plus tard, il a la chance d'avoir un maison à la campagne. Avec des chevaux, mon rêve ! Il m'attendra avec sa voiture à l'adresse qu'il m'a donnée et hop ! En route vers le bonheur !


  • Commentaires

    1
    Lundi 16 Juillet à 17:02

    Au loup, au loup ! j'ai terriblement peur pour cette jeune fille...

      • Lundi 16 Juillet à 21:58

        oui je crois qu'il y a lieu d'avoir peur...

    2
    Lundi 16 Juillet à 20:27
    Gwen

    J'ai bien peur que ta jeune voyageuse n'aura pas autant de chance que ma provinciale qui elle aussi a rêvé de quitter Str Julien...

    Tu nous tiens au courant de la suite des événeents ?

      • Lundi 16 Juillet à 21:58

        pour que je fasse une suite il faudrait que l'image suivante me le permette

    3
    Lundi 16 Juillet à 21:34

    Allons, un bon geste wink2 Tout n'est pas encore perdu : si ma lecture a été attentive, elle n'est pas encore montée dans le train ? Une grève sauvage des cheminots ? Ca existe aussi en France, non ? C'est vrai que, même naïve, on s'y était attaché à ton personnage !

      • Lundi 16 Juillet à 21:59

        une grêve des cheminots, en France ? Ca n'existe pas ! happy

    4
    Lundi 16 Juillet à 22:36

    Une histoire qui va mal tourner. La toile virtuelle est extrêmement dangereuse et nombre de jeunes s'y brûlent les ailes. Votre récit est bien mené et réaliste, et hop! en route vers le bonheur… Il y aura peut-être en route un grain de sable…
    Je vous souhaite une bonne semaine.
    Jean-Jacques'61
    Berne le 16 juillet 2018

    5
    Véro
    Mardi 31 Juillet à 08:43

    Ça fait froid dans le dos ! Quelle prévention adopter pour les jeunes filles ?

      • Lundi 10 Septembre à 13:55

        A part les mettre en garde...je ne vois pas

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :