• Le Boulet !

    (le jeu de Lakévio)

     

    alfred de richemont - crepes-waffles-pancakes

     

    Alfred de Richemont

     

     

     

    Bon Appétit !

     

    Mais attention, avant de manger, il faut travailler !...

     

     

     

    Sur cette heure délicieuse d'Alfred de Richemont, je vous propose un texte à trous. Il s'agit d'en trouver essentiellement les verbes ( au nombre de  15 ) qui animeront votre histoire. Faites un récit comme il vous sied, humoristique, sombre, scientifique, philosophique, ésotérique, voire érotique !... Biensûr, vous pouvez étoffer et compléter les phrases mais ne rajoutez pas de verbes.

     

     

     

    (X, personne 1) et ( Y, personne 2) ... 

     

    Ils ne ...   Ils ne se regardent pas. 

     

    Pourtant X ... mais Y .... Pourtant Monsieur De Villeréal, à son habitude, fait l'étalage de son savoir et de son habileté, mais Louisette, mal à l'aise, enrage . 

     

    Tandis qu'il ... , elle ... mais elle ne ... Tandis qu'il s'affaire avec la crêpe, avide de compliments et de reconnaissance,  elle se contente de sourire bêtement mais elle n'en pense pas moins.

     

    Parfois, elle ... , alors il ...  Parfois elle met avec succès des limites à son empressement à son égard, alors il se calme quelque temps...pas longtemps, hélas...

     

    Cependant, il... ; elle ...  Cependant, il  recommence toujours ; elle n'en peut plus de cette insistance.

     

    Souvent, ils... Souvent, ils se retrouvent ainsi en porte-à-faux, elle la servante, servie, et lui le maître, servant. Quel embarras et quelle honte !

     

    Surtout lorsqu'elle... et qu'il... Surtout lorsqu'elle a montré , comme dans la situation présente, une faiblesse, en l'occurence le feu trop fort et la première crêpe ratée et qu'il se place aussitôt en   sauveur d'une situation, pas du tout mal engagée et  facile à corriger la plupart du temps

    Mais, en fait, ils... Mais en fait ils jouent ainsi au chat et à la souris, enfin surtout lui.


  • Commentaires

    1
    Lundi 5 Février à 16:09

    Originale comme situation et pour le moins spéciale ;)

    2
    Lundi 5 Février à 19:15

    Il en pince pour la bonne ! happy Excellent !

    3
    Lundi 5 Février à 22:35

    J'aime bien votre texte sur cette relation ambiguë entre maître et servante.
    Un jeu qui un jour aura peut-être une conclusion, mais laquelle...
    J'ai aimé lire votre récit.
    Je vous souhaite une bonne semaine
    Jean-Jacques'60
    Berne le 5 février 2018

      • Mercredi 7 Février à 20:59

        merci Jean-Jacques

    4
    Sophie
    Mardi 6 Février à 10:09

    Voilà l'histoire éternelle, j'espère qu'elle se terminera bien.

    T'aimes pas ces situations n'est-ce pas ???

      • Mercredi 7 Février à 21:01

        qui les aime ?

    5
    Mardi 6 Février à 12:45

    Ce qui est bien chez toi, c'est que tu vas toujours fouiner derrière les fagots....du feu, bien-sûr.

    A ce petit jeu du chat et de la souris, c'est forcément la souris qui va être dévorée par le vilain matou...Combien de bonnes sont passées ainsi à la casserole, quand la madame avait le dos tourné !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :