• Le rendez-vous

     

     

     

    (le jeu de Lakévio)

     

    115640585

     

    Maman et Papa dorment encore, cette casse-pied d'Emilie aussi. C'est le coq des voisins qui m'a réveillée. Mais il a bien fait : comme ça je pourrai aller à mon rendez-vous !  J'ai fait bien attention à ne pas faire de bruit. Car il m'a prévenue : "tu sais comment sont les parents, ils ne veulent jamais que l'on s'amuse". C'est vrai ça ! Même si ce sont les vacances il faut que je travaille mon piano, que je  lise.. "la maîtresse a insisté", me répète tout le temps Maman, mais moi j'aime pas lire, j'aime courir dehors, attraper des tétards dans la mare, jouer avec le chien du voisin, des choses rigolottes comme ça.

    Mon ami, car j'ai un ami, un vrai ! est d'accord avec moi : "tes parents ne te comprennent pas, tu es une petite fille pleine de vie, créative" ; Bon je ne sais pas ce que ça veut dire "créative", mais ça doit sûrement être très bien.

    J'ai trouvé cet ami près de l'étang un jour où je m'étais un peu éloignée. Je sais, j'ai pas le droit mais là-bas  je peux trouver des grenouilles. Il pêchait et m'a montré les poissons qu'il avait attrapés. Puis il a fouillé dans sa sacoche et m'a donné des bonbons. "Maman ne veut pas que j'en mange, elle dit que ça abîme les dents" "C'est vrai m'a dit mon ami en souriant, mais un ou deux de temps en temps, ça ne peut pas faire de mal". Comme il a vu que j'aimais ça il m'en apporte toujours, mais pas trop à la fois "pour tes dents" me dit-il. Il est si gentil.

    Il m'a posé des questions. Mais pas sur des trucs nuls comme l'école, non il m'a demandé ce que j'aimais faire, comment j'occupais mes vacances, si j'avais des copines et même si j'avais un petit copain ! Quelle drôle d'idée, les garçons c'est nul, je le lui ai dit et il a ri "plus tard tu changeras d'avis". Ca m'étonnerait !"

    Je suis allée le voir presque tous les après-midi. Maintenant il m'apporte aussi des petits jouets mais il m'a dit de ne pas le dire à ma famille "les parents n'aiment pas que l'on gâte trop leurs enfants, ils ont peur que ça les rende capricieux mais toi tu es si intelligente comme petite fille, ce sera notre secret". Du coup je les cache dans un buisson dans le jardin, cette peste d'Emilie ne les trouvera pas ! Elle elle ne risque pas de se faire un ami comme moi, elle n'est pas assez créative ni intelligente.

    Hier mon ami m'a proposé un truc génial  : de me réveiller tôt et de le rejoindre dès le matin, sans le dire à personne et qu'il allait m'emmener dans un endroit magique. Je lui ai demandé s'il était loin cet endroit magique, car je n'en connais pas par ici, il m'a dit que non mais qu'il fallait quand même prendre la voiture et que comme ça il pourrait me raccompagner très vite avant qu'on ne s'aperçoive de mon absence.

    Je sais bien que Maman m'a dit de ne jamais monter en voiture avec des inconnus. Mais ce n'est pas un inconnu puisque c'est mon ami.


  • Commentaires

    1
    Lundi 22 Mai à 09:45

    j'ose espérer que cet "ami" est juste quelqu'un qui aime les enfants, pas un pervers, juste un homme bienveillant.

      • Lundi 22 Mai à 10:31

        qui chercherait à l'éloigner de chez elle... ?

    2
    Julie
    Lundi 22 Mai à 12:16

    Aïe, aïe, là-aussi, comme chez Lakevio, ça sent le scénario catastrophe.

    Quand je pense que mon mari me rabâchait que je psychotais trop quand je ne voulais pas que mes enfants soient seuls sur le chemin de l'école. Je tenais absolument à ce qu'ils ne se quittent jamais. Comme chez nous. Etant d'une famille nombreuse, nous n'étions jamais seuls, allions toujours baguenauder à 2 ou 3 dans les champs, étions toute une bande pour rejoindre l'école..

    J'ai passé ma vie à dire à ma fille de nous dire si quelqu'un faisait quelque chose de pas normal, avait des gestes déplacés.

    Un jour, elle nous a raconté que sur le chemin de l'école, un type la suivait avec sa voiture et s'amusait à lui faire peur en la collant (elle, était en vélo).

    Le jour suivant, mon mari a suivi sa fille de loin...en voiture ou en vélo, je ne sais plus. Il a bien vu effectivement une voiture arriver et ralentir. Mon mari s'est mis au milieu de la route et a fixé la voiture. Le type a accéléré et s'est éloigné. Nous avons fait ça 2 ou 3 fois. Disparu le type...Voulait-il du mal ou s'amusait-il ? On ne le saura jamais. Il faut mieux trop en faire que jouer les parents libres.

    Bon, résultat de tout ça, frère et sœur ont été tellement collés l'un à l'autre qu'ils s'entendent comme chien et chat. D'ailleurs, l'un deux m'en a fait il y a peu le reproche. J'allais même jusqu'à exiger quand ma fille couchait chez une copine à ce qu'elles dorment dans la même chambre. N'oublions pas que les prédateurs, à 80 %, se trouvent dans l'entourage proche...J'en sais quelque chose. Non, non, j'ai eu l'immense chance, mis à part quelques mains baladeuses, "folâtreuses" d'échapper au pire...

    Bon, en attendant faut que j'aille éplucher mes patates. Ce n'est pas le tout de rigoler du matin...

      • Lundi 22 Mai à 12:44

        tu as eu raison pour ta fille chez sa copine, je connais un cas tout à fait traumatisant..et assez incroyable !
        Quand à la voiture qui suit, il y a eu le cas dans mon village dans l'allier, c'est peut être le même ?? La jeune fille approche la cinquantaine (peut être moins)

      • Julie
        Lundi 22 Mai à 16:15

        Nous habitions à l'époque, dans un petit village à côté de St Pourçain....st germain de......Ma fille était en primaire, en CM1 ou 2. Elle a 42 ans. Ensuite, nous sommes partis sur Vichy. La campagne, c'est bien quand tu es juste à côté d'une ville, que tu as les transports en commun ou que tu as 2 voitures...Nous n'avions rien de tout ça..La maison était pourtant jolie. Je l'aurais bien achetée si elle avait été à quelques km de Vichy. Tiens, elle appartenait à la minoterie Thivat, des gens bien (Limagrain)...Tu connais ?

    3
    Lundi 22 Mai à 13:56

    C'est sûr, ça ne sent pas très bon cette affaire. Nous sommes tous marqués par les enlèvements d'enfants et c'est si vite fait avec une voiture... En promenade, je demandais aux enfants de ne pas traîner à l'arrière mais d'être toujours visibles devant et pas trop loin. je fais de même avec les petits-enfants.

      • Lundi 22 Mai à 16:00

        quand on est avec eux on surveille , c'est sûr.

    4
    Lundi 22 Mai à 15:09

    Je ne sais à qui j'ai écrit tout à l'heure que je n'ai jamais pensé au pire quand mes enfants disparaissaient l'été pendant de longues heures au bord de la mer. Il sont toujours rentrés le soir. Il est vrai que j'ai eu une enfance préservée des pervers et que je n'y pensais  pas...

      • Lundi 22 Mai à 16:01

        heureusement que dans 99,9 % des cas rien n'arrive !

    5
    Lundi 22 Mai à 19:10

    Julie : comme ça s'est passé à deux km de St Pourçain et sûrement à la même époque, c'était peut être le même détraqué ? Espérons qu'il n'a jamais réussi ! C'est la fille de mes voisins à la campagne. Non je ne connais pas les personnes dont tu parles.

    6
    Véro
    Jeudi 25 Mai à 08:59

    Ça fait froid dans le dos ! Comment se comporter avec les enfants ? Leur interdire aiguise leur curiosité. Leur expliquer l'horreur risque de les perturber. Pas facile. Pauvre enfant...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :