• le rendez-vous

     

    devoir de Lakvio du Goût_43.jpg

    Nous sommes le quinze juin. C'est le jour de l'anniversaire de notre rencontre. Nous avions vingt-cinq ans à l'époque et étions tous les deux jeunes mariés, mais pas ensemble! Je sais, c'est incroyable. Nous avions tous les deux été envoyés en mission à Rome, dans cet hôtel. Le 26 était ma chambre, celle-ci, car c'est là qu'il m'a rejointe la deuxième nuit.

    Le coup de foudre. L'impression de rencontrer sa moitié, alors que chez nous se trouvait celui et celle que nous avions épousés. Après une semaine de passion folle, il nous a bien fallu prendre une décision et nous n'avons pas eu le coeur de briser nos familles. Sa femme attendait leur premier enfant.

    Alors nous avons pris la décision de nous retrouver tous les ans, quoiqu'il arrive, à la même date, dans cette même chambre. Cela fait quinze ans. La patronne fait attention à ce que cette chambre soit libre.

    J'y pense des mois à l'avance. Je ne sais pas comment il arrange cela avec sa femme mais moi comme j'ai divorcé il y a quelques années ce n'est pas compliqué : j'envoie les enfants chez leur père ou chez les grands-parents.

    Je mets toujours le même débardeur, heureusement que je n'ai pas grossi ! Et je suis sans culotte. Comme la première fois , c'était parti d'une plaisanterie entre nous, juste avant qu'il me rejoigne, que je ne serais pas chiche ! Je l'ai été ! Mais bon maintenant à quarante ans ça me fait un peu bizarre cette tenue, ou plutôt cette absence de tenue ! Je lis pour m'occuper et pour calmer ma nervosité. Toujours le même livre mais en quinze ans je n'ai pas beaucoup avancé !

    Je me demande si ça rime encore à quelque chose ? Mais à chaque fois j'ai ce genre de pensée et dès qu'il apparaît c'est toujours le même émerveillement, la même passion.

    Il est en retard. Il ne l'est jamais d'habitude. Et s'il ne venait pas ? Il n'a jamais raté un seul rendez-vous. Et s'il lui était arrivé quelque chose ? Je n'aurais aucun moyen de le savoir.

      Mon Amour est quelque part, en chemin vers moi je l'espère, ou, sinon, je ne pourrai pas le joindre, pas lui dire au revoir.

    Mais qu'est ce que je deviendrais s'il ne venait pas ? S'il était malade ou mort ?

    Mais qu'est ce que je vais faire ? Attendre toute la nuit et repartir demain matin sans l'avoir vu ? Partir vers quoi ?


  • Commentaires

    1
    Lundi 15 Juin à 19:12
    Gwen

    Contente de te retrouver ! Ton histoire rappelle ces vieux copains qui se retrouvent tous les dix ans. Viendra-t-il ce bel amour caché ?

    2
    Lundi 15 Juin à 19:16
    le-gout-des-autres

    Encore ???
    Tu nous fais finir ton boulot.
    Ce n'est pas Colombine c'est David Lynch !

    3
    Yvanne
    Mardi 16 Juin à 09:23

    Une belle constance. Pour elle du moins ! 

      • Mardi 16 Juin à 13:13

        j'ai une amie qui aura passé toute sa vie à penser à son premier amour, à en rêver, et ce, malgré une
        grande famille !

      • Vendredi 19 Juin à 11:39

        Les femmes, même à un âge avancé, conservons un cœur de midinette..Je n'ai jamais oublié mon premier amoureux...Pendant des années, j'en ai rêvé, même que si je parlais de lui à mon mari, il i il en était jaloux. D'ailleurs, quand j'étais en colère, je le faisais exprès.

    4
    Vendredi 19 Juin à 11:35

    Une semaine par an pour vivre un grand amour, ça fait peu dans une vie...Elle a dû se gâcher pas mal ses journées à rêver. Je ne trouve pas ça excitant, plutôt triste.. En plus, elle n'a pas son numéro de téléphone, ne sait donc pas où il habite..S'il lui est arrivé quelque chose, voir s'il est mort, jamais elle ne saura et restera avec ses regrets éternels. Tes devoirs ont le chic de titiller là où ça fait mal. Ca me fait penser à l'ami Raymond connu grâce à feu sa femme la blogueuse amie Michèle..Saurai-je un jour de quoi il est mort, pas de réponse à mon courrier ?  On a comme ça des compartiments dans nos vies que nos enfants ne connaissent pas ou qui ont rayé la vie passée de leurs parents...

    ps : j'espère que votre vie a repris son cours normal...Pour ton époux, ça se passe bien enfin, le moins mal possible ?

      • Dimanche 21 Juin à 13:53

        oui ça s'est bien passé, merci. C'est terminé. Rien à voir avec la première fois, quasi "une partie de plaisir". Espérons maintenant que c'est terminé et pas seulement pour cette fois... hum...

        Et oui tout va bien ici, le passage zone verte (chez toi) zone rouge (maintenant orange) s'est fait sans problème et avec le plaisir de retrouver nos proches ! Mais retour de ton côté au mois d'août, chouette !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :