• les lendemains qui déchantent

     

     

     

    Fabian Perez CENISIENTAS OF THE NIGHT

     

    Fabian Pérez - Cendrillons de la nuit

     

     

     

    Pour une bouffée... d'air.

     

     

     

    Nous saurons si la soirée a été bonne, lundi !

     

     

     

    "Le jour se lève...il va me falloir trouver un taxi ..."

     

    " Je compte sur Richard pour me raccompagner"

     

    "Ca va être difficile, il est complêtement saoul, il dort sur le canapé"

     

    "J'en ai marre de ces soirées qui se terminent au petit jour.. J'ai trop bu, demain j'aurai la migraine et mon dimanche sera raté"

     

    " C'est toujours la même chose, on se prépare, je suis même allée m'acheter cette robe pour l'occasion, elle m'a coûté un bras, et maintenant il y a un trou de cigarette. Ils ne savent pas fumer sans faire attention !  Donc on se pomponne, on se fait belle, autant que faire se peut et on espère rencontrer le Prince Charmant qui enfin nous sortira de la solitude. Résultant on fait n'importe quoi .."

     

    " Tu parles, ils s'en fichent de nous, oui ils veulent nous sauter mais pour le reste ils iront chercher ailleurs, une jeune perdrix sobre et saine et qui surtout saura se faire désirer pour mieux les faire marcher par le bout du nez, enfin je me comprends.."

     

    " Je ne sais pas ce que Pierre m'a donné à fumer mais je me suis retrouvée avec lui dans une chambre à l'étage. Enfin c'est toujours mieux que Pascal l'autre fois, un taré ... "

     

    " Ah ? Moi c'était Gérard puis  Richard bien sûr"

     

    "Rien à voir avec des Princes Charmants !"

     

    "Remarque, on n'est pas des Princesses non plus. Plus maintenant; "

     

    " Tout ce que j'aimerais c'est rencontrer un gars bien et avoir une famille".

     

    "Tu veux des enfants ? Mais t'as quel âge ? "

     

    " Je sais, ça va être bientôt trop tard. Merde, j'ai tout raté"

     

    "Regarde  là-bas  le boulanger qui vient faire son pain. Il y a des gens qui ont une vie normale quand même..."

     

    "Oui, enfin, lui je suis sûre qu'il rêverait de rester un peu au lit "

     

    "Il lève les yeux vers nous ! Heureusement qu'on a baissé la musique ! "

     

    "Ils ne s'en sont même pas aperçus, ils cuvent tous !"

     

    "J'en ai marre de ces soirées...Je ne rêve que d'une chose : enlever ces chaussures qui me font mal, me démaquiller et me fourrer sous la couette, jusqu'à demain après-midi, ou même demain soir !"

     

    "Et prendre une douche aussi ! "

     

    "Oh oui .. t'as vu Lisa, elle était tellement saoule qu'en tombant elle s'est blessée. Quand elle va se réveiller elle sera toute étonnée d'avoir un coquard !"

     

    "Mais avant elle s'est tapé presque tous les mecs de la soirée. Même Matthias ! "

     

    "Non ? Matthias ? Hé ben elle n'est pas difficile... moi, même bourrée je ne pourrais pas ! Samantha aussi s'en est donnée.. Mais au fait ça fait un moment qu'on n'a pas vu Simon , il ne vient plus"

     

    "Simon ? Ah ça risque pas, je l'ai croisé avec sa nouvelle femme, une copine d'enfance paraît-il, avec un bébé dans une poussette".

     

    "Ah oui... Oh j'en ai trop marre de tout ça.... Mais voilà, au bureau quand mes collègues me demandent ce que je vais faire samedi soir, alors qu'elles c'est marmaille, repassage ou des trucs comme ça, je suis trop fière de dire que je suis invitée à une soirée, je vois bien qu'elles m'envient.."

     

    "On n'est jamais content de ce qu'on a. Mais moi je vais arrêter, ça me file un de ces bourdons les jours suivants... On s'en va ? Tu veux profiter de mon taxi ? "

     

    "Mais Max voulait qu'on se retrouve tous au petit-déjeuner "

     

    "T'as vraiment envie de voir encore leurs tronches demain ...heu je veux dire aujourd'hui ?"

     

    "Non, pas vraiment. Allons y ...


  • Commentaires

    1
    Lundi 1er Avril à 12:08

    Je comprends qu'elles en aient marre ! Avoir le courage d'arrêter ce genre de soirées...L'auront-elles ?...

    Merci, Colombe, d'avoir mis en scène deux jeunes dames en quête de sincérité !

      • Lundi 1er Avril à 18:46

        un peu paumées, aussi, non ?

    2
    Julie
    Lundi 1er Avril à 13:29

    Avec toi, on sait qu'on ne va flirter avec le glamour et l'eau de rose..A chaque fois, on est pas déçus..

    C'est vrai que, faire la java, ça va un certain temps, mais après, y'a des lendemains qui déchantent…Là, c'est glauque ces partouzes.

    Moi, j'aime bien voir les couples et leurs enfants le samedi soir, manger à Mc Do, se regarder un film à la télé, être tranquillement en famille, après la course de la semaine...D'ailleurs, le Week-end, on voit rarement notre fille et nos petits enfants. Et, je ne leur en veux pas.  Si je ne les invite pas à manger, on ne les voit pas...Mais, tant pis, nous aussi, le Week-end, on fait des trucs aussi..

      • Lundi 1er Avril à 18:47

        pas vraiment une partouze, plutôt une soirée très arrosée qui dégénère

    3
    Lundi 1er Avril à 16:57
    alainx

    La dure vie des quadrates sans mec fixe ! Plutôt bien vu !

    Cela ne donne pas envie en tout cas.

     

    Cela dit, ça ne déplairait pas à Houellebecq...

     

      • Lundi 1er Avril à 18:48

        ha ha ha ! Je ne peux pas l'encadrer celui-là !!

    4
    Lundi 1er Avril à 18:35
    Gwen

    Dur dur d'être des noceuses ! Le temps de la sagesse approcherait-il ?

    5
    Lundi 1er Avril à 19:59

    Oulala je préfère et de loin mes godillots et mes randos yes Là tu n'y es pas allée de main morte... comme d'hab quoi !

      • Mardi 2 Avril à 21:20

        je fais de mon mieux...smile

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :