• les mémoires d'un âne

    catherine rey aquarelles les grandes dames

    Ail ?... Non, carottes ! (aquarelle de Catherine Rey)

    Je sais, je sais... Mais dites-vous que j'aurais pu faire pire ! 

     

    De plus, c'est le jour des Papous number two !

    A partir du tableau proposé, écrire un texte  en prose ou un poème en plaçant judicieusement les dix mots de la liste suivante que vous mettrez en gras dans votre texte. (Comme vous êtes doués, j'ai rajouté deux mots à la liste , ce qui est plus conforme au vrai jeu des Papous dans la Tête, émission diffusée le samedi soir de 20h à 21h sur France-Culture ou en podcast quand vous voulez ou presque !)

    soierie

    excelllent

    éliminer

    explication

    tranchant

    éclaireur

    douçâtre

    dominer

    effet

    hostile

     

    Depuis que ce vieux paysan est venu nous chercher , nous les trois ânesses qui avons travaillé toute notre vie, notre existence a changé : plus de monde hostile où il faut dominer pour défendre sa part de fourrage. Bon , j'avoue, il m'arrive encore de me servir du tranchant de mes dents sur une de mes compagnes de pré, Karma, par exemple que je trouve trop indolente, mais c'est juste par jeu. 

    Nous n'avons pas eu besoin d'explication pour comprendre ce que l'on attendait de nous : débroussailler le champ qui entoure la maison de notre nouveau maître qui    prétend que c'est pour cela qu'il nous a achetées : pour entretenir le terrain en pente qui monte sur la colline.
    D'après la voisine, une parisienne qui vient pour les vacances, c'est aussi parce qu'il aime s'occuper d'animaux et est en manque depuis qu'il n'a plus ni vaches, ni moutons, juste ce chien agaçant qui nous aboie dessus.

    A chaque fois que cette voisine arrive, sa petite fille, un mini humain qui saute partout un peu comme le chien mais en plus pacifique, vient en éclaireur de notre côté et se met aussitôt à crier : "Mamie, les ânesses sont là ! Il faut leur apporter des carottes !"

    Et c'est ce qui se passe : de délicieuses carottes au goût doucâtre et sucré. Nous en raffolons ! Puis nous avons droit à des caresses : "Mamie leur museau c'est doux comme de la soierie ! " Caresses que j'apprécie mais surtout parce qu'elles ont pour effet d'éliminer provisoirement les mouches qui nous persécutent.

    Ce que nous espérons ? Que ce fermier,  cet excellent homme, vive le plus longtemps possible !

     

    IMG-20170814-WA0010

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 27 Novembre 2017 à 14:25

    J'aime les ânes depuis toujours, sans doute à cause des mémoires d'un âne, moi aussi ! Elles ont de la chance les trois ânesses d'avoir trouvé refuge à l'heure de la retraite et une très bonne compagnie en plus !

    Très beau texte, Colombine.

      • Mardi 28 Novembre 2017 à 21:17

        juste la réalité wink2

    2
    Lundi 27 Novembre 2017 à 14:32

    C'est entièrement réalisé sans trucage, la vraie vie en somme, longue vie à tous.

    3
    Lundi 27 Novembre 2017 à 16:08

    Qu'ils sont beaux ces ânes ! Des ânes bourbonnais ? J'adore les ânes, comme j'ai beaucoup aimé Mémoires d'un âne...

    Je me rappelle du nôtre, tout doux, tout gentil, comme dit la petite.. Il servait à porter le tombereau de patates, à nous emmener chez ma grand-mère...

    Quand je me suis mariée, j'étais contente de le revoir quand nous faisions des excursions chez ma mère.

    Et puis, un jour, plus d'âne..

    - qu'est devenu Queue-queue ? (appelé ainsi par moi, parce qu'il avait la queue coupée)...

    Silence radio...pas l'habitude de ma mère.

    - mais encore que je lui ai demandé ?

    - il est mort..elle n'en a pas dit plus.

    Je gage que notre pauvre âne a fini en saucisson, parce qu'il coûtait trop cher et ne servait plus à rien. 

    ps : c'est gentil de nous avoir concocté un texte sympath.

      • Mardi 28 Novembre 2017 à 21:20

        oui tout ce qu'il y a de bourbonnais

    4
    Lundi 27 Novembre 2017 à 17:03

    Très belle histoire pour ces ânes qui ont trouvé un bon fermier.

      • Mardi 28 Novembre 2017 à 21:22

        sur le tard car il en a tué des animaux..mais ça fait partie de son métier...

    5
    Lundi 27 Novembre 2017 à 19:06

    Une retraite heureuse bien méritée... comme pour nous, tiens ! :-)

    La photo est superbe, quels doux regards ont ces ânes !

      • Mardi 28 Novembre 2017 à 21:22

        A chaque fois j'achête des carottes rien que pour eux !

    6
    Mardi 28 Novembre 2017 à 22:12

    J'aime les ânes, ils sont curieux et ne manquaient pas, quand j'avais un petit jardin familial, de signaler leur présence à mon arrivée... C'est un beau texte. Je vous souhaite une bonne semaine. Jean-Jacques'60 - Berne le 28 novembre 2017

      • Mercredi 29 Novembre 2017 à 23:02

        smile A vous aussi

    7
    Véro
    Jeudi 30 Novembre 2017 à 18:48

    C'est rafraîchissant cette histoire. Longue vie à eux et à leur hébergeur !

      • Vendredi 1er Décembre 2017 à 20:53

        85 ans l'hébergeur....

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :