• Massacre sans tronçonneuse

     

    (le jeu de Lakévio)

    114932986

     

     

    Ils vont venir me chercher. Je n'ai même pas envie de m'enfuir. A quoi bon ? De toutes façons ma vie est fichue. Elle l'est depuis qu'elle s'est amourachée de ce type, cet abruti. Il n'y a donc pas assez de femmes disponibles pour venir s'en prendre à la mienne ? Pourtant pas une beauté, enfin plus. C'est un peu de ma faute, je le reconnais, depuis que je lui ai cassé le nez. Je n'ai pas fait exprès, je calcule mal ma fureur parfois. Bref son visage, c'est plus vraiment ça. J'ai pas voulu qu'elle aille à l'hosto à l'époque, pas envie d'avoir des ennuis tiens ! Alors ça c'est mal ressoudé, et ça gâche un peu, forcément.

    Faut pas venir me chercher. C'est comme les gamins, ils savent bien qu'il ne faut pas pousser le bouchon trop loin. D'ailleurs ses plus belles raclées c'est quand elle voulait m'empêcher de les corriger, non mais ! C'est qui le père ? Faut bien que je me charge de leur éducation ! Le grand c'est un raisonneur qui a besoin qu'on lui cloue le bec de temps en temps, quand à la petite, une pleurnicharde, y a rien à en tirer ! Dès qu'elle me voit, elle file se réfugier dans les jupes de sa mère, et après on s'étonne que je m'énerve...

    C'est incroyable : je lui avais interdit d'aller traîner en ville. Juste le chemin pour l'école des morveux, aller et retour, et les courses au supermarché. Où elle l'a trouvé son galant ? Derrière les barils de lessive  ? C'est vrai qu'il avait l'air "propre sur lui" , ha ha ! Enfin avant,  parce que maintenant...faudrait pas mal de détachant, ha ha !

    C'est qu'il a eu le culot de venir la chercher à la maison ! En douce elle avait fait ses valises et préparé les gamins, mes gamins !! Elle voulait me les enlever ! Ah ils offraient un beau spectacle, serrés tous les trois sur le palier. Une chance que je sois rentré plus tôt ! Les deux qui se sont mis à brailler comme des ânes, des mauviettes comme leur mère ! Et l'autre qui me prend à partie, qui ose me dire que je dois la laisser partir, que je dois être raisonnable etc ! C'est quand il a parlé d'appeler la police que j'ai vu rouge, depuis quand je laisserais les flics intervenir dans ma vie privée ?

    Alors je les ai zigouillés. J'ai commencé par le bellâtre, ça a été vite fait, un crâne contre une porte blindée, y a pas photo ! Après j'ai rattrapé les autres dans l'escalier, ils essayaient de se tirer !  Alors là très simple : ils sont passés par dessus la rampe, du quatrième étage ça pardonne pas ! Bien sûr les voisins sont sortis, c'est tout l'immeuble qui criait, un boucan d'enfer !  Alors je suis rentré chez moi, aucun n'a osé s'approcher bien sûr, et j'entends déjà les sirènes

    J'aime pas qu'on me manque de respect !


  • Commentaires

    1
    Lundi 27 Mars à 09:41

    C'est à nous que tu donnes l'idée de se jeter dans l'escalier.

    2
    Lundi 27 Mars à 13:14

    Noir, c'est noir ! C'est d'autant plus terrible que ces histoires se lisent encore et toujours dans les faits divers... Solitude et folie, mais je ne peux m'empêcher d'avoir de la compassion pour les assassins parce que le jour où la conscience arrive... Elle arrive toujours sauf s'il meurt avant d'en avoir eu le temps !

      • Lundi 27 Mars à 13:31

        je ne suis pas sûre moi que la conscience arrive si elle n'est pas là au départ

      • Lundi 27 Mars à 16:58

        Ah si seulement tu disais vrai avec leur conscience. Ah si seulement, comme dans l'affaire du beau-frère jaloux qui a tué beau-frère, belle-soeur, neveux, il pouvait retrouver sa conscience et souffrir le martyr. Tiens, comme ces jeunes mahorais de 17 ans, à Montluçon qui ont semé la terreur dans la ville, qui ont tué, violé. Ah si seulement la peine de mort, là, pouvait exister. Parfois, on aimerait bien dire "œil pour œil, dent pour dent". Sinon, qu'ils se suicident. Là, ce serait rendre service à la collectivité. Car, n'oublions pas, c'est nous qui finançons leurs petits séjours en prison.

        Qu'est-ce qu'à côté de ces faits divers, des emplois fictifs, 2 cadeaux offerts. A côté d'horribles faits divers, ça me laisse de marbre.

    3
    Lundi 27 Mars à 13:43

    Ah oui, quand même, une belle tête d'assassin... Ca mérite perpète.
    il aura tout le temps de réfléchir et, peut être un jour versera t-il une larme sur ceux qu'il a tués.

      • Lundi 27 Mars à 17:43

        m'étonnerait, il pleurera sur lui et sa privation de liberté

    4
    Lundi 27 Mars à 16:52

    Houlala, c'est chaud, chaud. Tellement même que ce matin, je n'ai pas osé mettre un commentaire.

    En ce moment, il y a tellement d'affaires horribles qui secouent l'actualité, de faits divers, où on voit des maris, des pères, zigouiller toute leur famille, où un beau-frère tue toute sa famille, pour une histoire de trésor caché (un trésor qui ne leur appartient d'ailleurs pas et où une mère et grand-mère défend son gendre assassin et n'a aucune pitié pour ses petits enfants assassinés), où, à Montluçon, où la peur a régné pendant 10 jours (pas qu'à Montluçon, dans tout l'Allier), des gamins de 17 ans sont accusés du meurtre de 3 personnes qui ne demandaient rien à personne, un couple de retraités dont le mari travaillait encore et s'occupait de sa femme malade, femme assassinée dans son lit médicalisé (ça me donne la nausée cette affaire-là)... comme ça, pour le plaisir, où les mêmes jeunes violent une jeune femme devant son mec (sans les tuer, c'est bizarre d'ailleurs).... Je t'avouerai que j'aimerais parfois que la peine de mort soit rétablie, car, j'imagine ces terreurs (des mahorais, venant de Mayotte) de 17 ans, avec l'excuse de leur âge, sortir dans à peine 10 ans. Ca ne leur fera que 27 ans...27 ans, l'âge pour recommencer leurs petits meurtres entre amis. Oui, entre amis, car, à Montluçon, ils sont au moins 5 à avoir participé à ces horribles faits, tous des mahorais. J'espère qu'ils seront interdits dans l'allier et qu'on les renverra d'où ils venaient.

    Bref, je préfère quand même ton affaire aux affaires de Montluçon. Au moins, là, le monsieur a une excuse, sa femme faisait les yeux doux à un autre homme. Et ça, madame, ça mérite la mort...

    Je rigole....................................jaune..

      • Lundi 27 Mars à 17:43

        je ne connais pas ce fait divers de Montluçon, horrible en effet

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :